13 Mai

Démontage de la voie ferrée : séquence nostalgie à la gare

Démontage de la voie ferrée : séquence nostalgie à la gare
L’ancienne voie ferrée va laisser place à un cheminement intercommunal plus spacieux dénommé « Voie verte du Ferrain ». Cette grosse opération de démontage de l’ancienne voie ferrée placée sous la maîtrise d'oeuvre de l'Etablissement Public Foncier vient de franchir l’ancienne gare. Cette opération spectaculaire qui nécessite de couper au chalumeau à gaz les rails avant leur enlèvement ainsi que celui des traverses par une grue, sème derrière elle des bouffées de nostalgie. Ainsi, lorsque la voie a été enlevée près de la gare avec, en vis-à-vis, l’ancienne draperie Motte-Dewavrin, c’est tout le passé textile roncquois qui ressurgit d’un coup. 
A Roncq, l’ancienne voie ferrée est en cours de démontage sur près de trois kilomètres par l’EPF. Jusqu'à Halluin, l'ancienne voie ferrée disparaît progressivement sur 6 km. La société de démolition Renard d’Escaudin est à pied d’œuvre. Cette opération spectaculaire se poursuit donc sur le tracé de la Boucle des 2 clochers, depuis le Pied-de-Boeuf jusqu’au Pellegrin. Et sur ce tracé, apparaît forcément l’ancienne gare dont le toit arrondi fait oublier celui plus pointu d’avant les années 90. Des photos anciennes que l’on doit à Dany Delbecque ravivent la mémoire, elles datent de 1905, 1930, 1950. A l’époque du textile florissant, un embranchement ferré avait même été réalisé pour relier la linière Leurent qui se trouvait à l’emplacement de l’actuelle pépinière d’entreprises. Outre les voyageurs très nombreux dans la 1ère partie du XXème siècle, la gare avait été aussi la destination de marchandises comme les bouteilles destinées aux Ets Filez. C’est dans les années 80 que les derniers trains ont circulé près de ce bâtiment emblématique avant de devenir un lieu d’entreprise. (Photos Patrick Bonte)
DERNIERS ARTICLES