02 Mai

« Le saule qui chante » de Marie Denis au parc Vansteenkiste

« Le saule qui chante » de Marie Denis au parc Vansteenkiste
Après des études aux Beaux-Arts de Lyon, Marie Denis est pensionnaire à la Villa Médicis à Rome en 1999. L’artiste ne cesse d’enchanter et de poétiser la Nature.  Dans le cadre de Lille 3000 sur le thème « Eldorado », elle revisite le saule majestueux du parc Vansteenkiste qui trône sur un îlot au cœur du plan d’eau. « Dès que j'ai visité les lieux, j’ai découvert le grand saule dans un écrin végétal parfait », témoigne Marie Denis, « et admiré aussi le carillon sur la place Jean-Jaurès et ainsi fait le lien. Le saule deviend carillon sur mesure qui prolonge les frondaisons de l'arbre. Cette idée s’est imposée comme une évidence ».
La mise en oeuvre technique est une collaboration fructueuse avec l'artisan-métallier Augustin Quenel. Une œuvre tintinnabulante, élixir à poésie sonore pour le Parc  Vansteenkiste, qui s'harmonise et fusionne avec les frondaisons du saule. Et voisinant idéalement face au Centre culturel qui abrite l’Ecole de Musique.
L’arbre est ainsi magnifié – en hommage à Las Posaz, site de folies architecturales inédites au coeur de la jungle mexicaine – pour le plaisir de tous les publics, promeneurs, musiciens, pêcheurs, lecteurs… C’est la signature sculpturale et sonore de Marie Denis, artiste à la créativité foisonnante, qui observe la nature, s’en imprégne, l’explore, pour  la transcender et composer des rêveries poétiques, entre réel et imaginaire. C’est aussi une performance technique que l’on doit aux cordistes Hans, Thomas, Baptiste et Arnaud, sans oublier Augustin Quenel pour son savoir-faire d'artisan-métallier.    
« Le saule fontaine-carillons » de Marie Denis au parc Vanstenkiste, jusqu'au 31 octobre, inauguration le 17 mai à 18h
DERNIERS ARTICLES