Roncq : Inscrivez-vous à l’Ecole de Musique et découvrez les nouveautés proposées
Logo Ville de Roncq
Urgences Médicales Version Malvoyant
Rechercher sur le site de Roncq Separateur Login
04 Septembre
Inscrivez-vous à l’Ecole de Musique et découvrez les nouveautés proposées
Imprimer
Inscrivez-vous à l’Ecole de Musique et découvrez les nouveautés proposées
Jusqu’au 8 septembre, n’hésitez pas à vous rendre au Centre culturel dans le parc Vansteenkiste pour vous inscrire à l’Ecole Municipale de Musique, aux horaires suivants : lundi, mardi, mercredi, vendredi de 10h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h. Vous retrouverez toutes les infos utiles (tarification, contenu des formations, des ateliers) dans la brochure de présentation en cliquant ici.
Plusieurs professeurs, nouveaux ou pas, se présentent et nous expliquent leurs différentes démarches. Robert Rovina, nouveau professeur de guitare, n’est pas un inconnu dans la métropole lilloise. L’an passé, il a écumé plusieurs structures en assurant des remplacements auprès du conservatoire de Roubaix tout en fréquentant l’école municipale de musique de Lomme. Cette année et après avoir formé de nombreux musiciens à Prague pendant une décennie, il intègre l’EMM de Roncq. 
A 36 et 55 ans, Tatiana Leclercq et Claudine Szczepaniak font également partie de ces nouveaux visages de l’équipe enseignante de l’Ecole Municipale de Musique. La première est professeure d’accordéon et la seconde est flûtiste et pianiste. Mais au sein de l’EMM, elles seront dumistes avec Géraldine Langlois, chargées de l’éveil musical au sein de la structure municipale mais aussi d’une sensibilisation dans les écoles fondée sur le plaisir du jeu et l’apprentissage des instruments.
Tatiana Leclercq était jusqu’à présent professeure d’accordéon et d’éveil musical à Louvroil, dans le bassin valenciennois, où elle donnait notamment six heures de cours à des collégiens. Claudine Szczepaniak était pour sa part dumiste à Valenciennes. Leur point commun est d’avoir œuvré auprès de jeunes publics en les sensibilisant d’abord à la musique par le corps – la posture, le chant choral, la reconnaissance d’instruments – et en organisant des temps forts partagés. « On montait des projets avec l’Orchestre National de Lille », se souviennent les deux enseignantes, « on abordait l’opéra, on montait une comédie musicale (« Le magicien d’Oz », « Emilie Jolie »), un grand spectacle de classe, on intervenait à l’occasion des fêtes de Noël, à la Maison de retraite… ». Toutes les deux sont animées de cette passion communicative, de cette énergie et de ce dynamisme qu’elles ont envie de transmettre au sein de l’EMM. Tout comme Géraldine Langlois, dumiste à l’EMM depuis 24 ans et au visage devenu si familier au sein des écoles roncquoises.
Jouer de la musique avec pas grand-chose et susciter des passions naissantes
Neuvillois de 46 ans, Cédric Gilmant est à sa manière un magicien. D’abord luthier dans les instruments à vent, il a vite appris à devenir une sorte de « MacGyver » dans l’univers musicale. « A force de démonter des instruments, on finit par savoir comment ils fonctionnent », sourit-il, « luthier, cela m’intéressait autant qu’enseigner la musique. Alors, en tant qu’enseignant, je suis vite devenu un intervenant dans les écoles où j’ai transmis ma passion de la fabrication d’instruments auprès des enfants ». Ce qu’il fera aussi au Foyer Bruno-Harlé, avec les handicapés des Papillons Blancs.
Après avoir été professeur de musique à l’EMM, Cédric Gilmant est désormais intermittent du spectacle. C’est ainsi qu’il animera quatre ateliers durant les vacances scolaires de la Toussaint et du printemps. A commencer par le développement d’une complicité entre petits-enfants et grands-parents autour de la fabrication d’instruments – percussions, cordes, flûtes… à partir d’objets recyclés et de matériaux divers – et la façon de les pratiquer.
Un autre atelier destiné aux ados sera consacré à la réalisation d’un cajon, cette boîte de bois qui se transforme en batterie. Toujours dans la même démarche et avec des ados, il s’agira cette fois de créer un piano à pouces et de plonger ainsi dans la culture africaine de la sanza. « On réalise des instruments à la fois basiques et complexes, faciles à fabriquer avec des lames et une boîte en bois, plus difficile à mettre en œuvre en accordant les lames et en les faisant vibrer, cet instrument produit autre chose qu’un seul son ». C’est le cas du piano à cordes né de presque rien, une planche, des rayons de vélo, mais appelé à produire toute une palette sonore.
Enfin, le dernier atelier consacré à des instruments éphémères – de l’appeau à l’instrument de berger – est destiné à des enfants et pré-ados pour associer nature et musique. Cerise sur le gâteau : les enfants ou les jeunes repartiront avec l’instrument qu’ils auront créé !
DERNIERS ARTICLES
Logo Ville de Roncq
Les flux RSS RONCQ.FR
RSS Actualités : Ville / Culture / Sport / Cinéma / Economie
NOUS CONTACTER MARCHES PUBLICS RONCQ SUR VOTRE SMARTPHONE RONCQ ACTU RONCQ ACTU sur Apple RONCQ ACTU sur Android
La Ville de RONCQ sur Youtube La Ville de RONCQ sur Facebook
SUIVEZ-NOUS !
© Mairie de Roncq - 18, rue du docteur Galissot CS 30120 59436 RONCQ Cedex Tél. 03 20 25 64 25 - Fax 03 20 25 64 00