14 Mai

Agenda d’accessibilité programmée : des travaux en mairie et aux Anciennes Ecuries

Agenda d’accessibilité programmée : des travaux en mairie et aux Anciennes Ecuries

La loi du 11 février 2005 donnait le 1er janvier 2015 comme échéance de mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP) et des installations ouvertes au public (IOP). L’Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad'Ap) mis en place par ordonnance en septembre 2014 a prévu un délai supplémentaire de mise en accessibilité. La Ville a entamé ces importants travaux d’accessibilité depuis le mois de février pour les achever en 2020. L’objectif est de répondre au cahier des charges, bâtiment après bâtiment, la chronologie des chantiers étant établie en fonction de l’utilisation et de l’usage de ces lieux publics, en lien avec le plan de patrimoine. Actuellement, c’est en mairie qu’un gros chantier est en cours pour rendre le rez-de-chaussée accessible aux personnes à mobilité réduite.
C’est le temps de la mise en pratique de la demande du législateur qui remonte à l’année 2005. Beaucoup a déjà été fait : aménagement d’une rampe à l’Annexe-Mairie dans le cadre de sa réhabilitation, d’une autre rampe au Centre culturel, d’une porte coulissante à l’entrée de la Maison Petite Enfance, de bandes podotactiles aux abords des écoles ou des passages piétons… En 2015, la Ville atteignait 40% d’accessibilité et se donne pour objectif d’atteindre le double, c’est-à-dire 80% à la fin des travaux menés dans le cadre de l’Agenda d’Accessibilité Programmée.
Tout se déroule selon trois phases et concerne essentiellement les cheminements extérieurs, les abords et accès (rampe, élévateur…), les marches (contrastes de marche, visibilité des contremarches, bornes cloutées…), les sanitaires PMR (mise aux normes ou création), les menuiseries et serrurerie (élargissement de certaines portes, poignées…), les revêtements des sols, mais aussi le visuel, la signalétique, les boucles magnétiques pour les sourds et malentendants, les contrôles d’accès… Autant d’aménagements qui portent aussi bien sur l’extérieur que sur l’intérieur des locaux sachant qu’une grosse partie du patrimoine de la ville est ancien.
Ainsi, depuis février et jusqu’à cet été 2018, ces travaux concernent  la salle Catry, les Anciennes Ecuries, l’église Saint-Piat (y compris à l’intérieur de l’église ou à l’entrée avec l’installation de portes automatiques) et l’Hôtel-de-Ville (installation d'un élévateur). Puis, après l’été 2018 et jusqu’en 2020, seront aménagés la salle Jules-Stelandre au Blanc-Four, la piscine, le complexe Guy-Drut (essentiellement des mises en conformité pour les sites sportifs, douches, vestiaires, sanitaires). Enfin, une dernière phase concernera notamment le JAB. Actuellement, un important chantier se déroule au rez-de-chaussée de l’Hôtel-de-Ville. Après le traçage au sol d’une place de stationnement et d’une bande de guidage conduisant à la porte d’accès PMR de la Mairie, place au chantier intérieur avec l’installation d’un élévateur et l’aménagement d’un couloir pour permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder aux différentes salles du rez-de-chaussée de la Mairie. Une place de stationnement pour ces mêmes personnes à mobilité réduite est également en cours d'aménagement près des Anciennes Ecuries.

DERNIERS ARTICLES