Roncq : Conseil Municipal : ce qu’il faut retenir…
Logo Ville de Roncq
Urgences Médicales Version Malvoyant
Rechercher sur le site de Roncq Separateur Login
11 Décembre
Conseil Municipal : ce qu’il faut retenir…
Imprimer
Conseil Municipal : ce qu’il faut retenir…
De la longue séance publique du Conseil Municipal réuni le 10 décembre aux Anciennes Ecuries, voici ce qu’il faut retenir :
-Débat d’orientations budgétaires 2019, 2020 et 2021 : « Le budget de la Ville de Roncq est le fruit d’une gestion saine, de dépenses maîtrisées, d’investissements conséquents, de stabilité des taux de la fiscalité locale depuis 2001, d’une dette contrôlée », voilà comment Rodrigue Desmet, Maire, a résumé la présentation faite par Patrick Bossut, Adjoint aux Finances, des orientations budgétaires pour les trois ans à venir. En effet, dans un contexte national contraint avec la suppression de la Taxe d’Habitation pour l’ensemble des foyers d’ici 2021 (ou 2020), la baisse très importante de la Dotation Globale de Fonctionnement (-4,4 millions d’€ entre 2014 et 2020), le budget de la ville est vertueux. Au terme de ce mandat (2014-2020), elle aura réalisé près de 23 millions d’investissements au travers de programmes de travaux conséquents pour une ville de moins de 15 000 habitants (réhabilitation et mise aux normes des bâtiments municipaux, scolaires, sportifs), équipements divers à destination de tous les publics, valorisation des espaces verts (Boucle des 2 clochers, square de la Femme Assise, allées du parc Vansteenkiste)… Et en ce qui concerne les dépenses de fonctionnement, la baisse constatée entre 2014 et 2017 s’élève à un million d’€ (-1,5% de la masse salariale entre 2014 et 2017). Ainsi, en 2017, les charges de personnel représentaient près de 48,65% des dépenses de fonctionnement, soit près de 10 points au-dessous de la moyenne des communes de la même strate. On constate une légère hausse des effectifs du personnel communal en 2018 avec le recrutement de plusieurs apprentis ou encore avec le recrutement de trois gardiens de police municipale et d’un ASVP. Les effectifs prévisionnels devraient se stabiliser pour les années 2019 à 2021.
En ce qui concerne la dette par habitant, elle s’établit à 211€/habitant contre 895€/habitant pour la moyenne de la strate des communes de 10 000 à 20 000 habitants. Les investissements soutenus le seront encore pour la période 2019-2021 : 3,65 millions d’€ pour le Pôle de Ressources qui sera inauguré le 14 juillet 2019, 320 000€ pour la rénovation de l’école Marie-Curie, 205 000€ pour des travaux d’huisseries à l’école Brel, 100 000€ pour des travaux d’accessibilité à la salle Stelandre, 150 000€ pour la phase 3 de la vidéosurveillance, un million d’€ pour la rénovation du Centre culturel (y compris accessibilité), 165 000€ pour des travaux salle Joël Bats, 240 000€ pour la rénovation de l’éclairage public, 70 000€ pour les travaux à l’église Saint-Roch avant réouverture, 600 000€ pour l’enfouissement des réseaux Sentier du Pellegrin, rue de la Vieille Cour et rue du Moulin, 432 000€ pour le schéma informatique, 150 000€ pour le renouvellement des jeux extérieurs du parc Vansteenkiste… A noter, en recettes d’investissement, la somme d’1,5 million€ liée à la cession du 377 rue de Lille pour y réaliser un programme d’habitat novateur pour les seniors.
-Vœu de demande de prise en compte des difficultés du commerce de proximité face à la concurrence légale des grandes surfaces et du commerce en ligne : Anne Thorez, Adjointe au Développement économique et à l’emploi, a fait lecture de ce vœu qui formule plusieurs demandes :
-que la Métropole Européenne de Lille, l’Etat et la Région contribuent, chacun en ce qui le concerne, à une amélioration des conditions de concurrence entre les commerces, pour que les critères d’ouvertures dominicales soient équitables, tiennent compte des disparités de taille des surfaces et d’organisation, préservant ainsi la libre concurrence,
- que les Parlementaires, l'Etat et la Région posent les jalons d’un projet de loi visant à réguler l’influence de la grande distribution et du commerce électronique (e-commerce) face aux difficultés des commerçants locaux de moindre envergure, en accompagnant mieux ces derniers,
- que la Métropole Européenne de Lille, l'Etat et la Région développent une réflexion globale sur les modes de consommation et la mutation du commerce afin de dresser un état des lieux actualisé et d’avoir une vision à plus long terme de l’avenir du commerce, pour prémunir nos artisans-commerçants, anticiper les problématiques et les accompagner au mieux dans les profonds changements à venir.
-Commerces de détail, ouvertures dominicales pour l’année 2019 : la Métropole Européenne de Lille a fixé à 8 le chiffre maximal d’ouvertures dominicales des commerces de détail autorisées par le Maire. Les voici pour l’année 2019 : 13 janvier, 30 juin, 1er septembre, 1er décembre, 8 décembre, 15 décembre, 22 décembre, 29 décembre.
-Fermeture de l’école maternelle Elsa-Triolet, désaffectation des locaux : dans le cadre de l’optimisation du patrimoine scolaire sur la base d’une baisse actuelle de la population dans les écoles, les deux classes de cette école maternelle ont été transférées à l’école Pauline-Kergomard qui a été étendue. La désaffectation des locaux vieillissants de l’école Elsa-Triolet a été adoptée à compter du 11 décembre 2018.
-Versement d’une subvention exceptionnelle au « Rotary Paris Lumières » au profit de l’électrification du groupe scolaire de Sélinkégny au Mali : le Député de la circonscription, Vincent Ledoux, est à l’origine de cette démarche qu’il a tenu à présenter. En effet, l’association du « Rotary Paris Lumières » a mené des démarches – à commencer par l’organisation d’un gala de charité -  pour contribuer au progrès de Sélinkégny, village malien jumelé avec la Ville de Roncq. L’objectif est de doter le village malien de kits d’électrification qui se présentent sous la forme de box produisant de l’électricité à partir d’énergie solaire. Pour y parvenir, le Rotary verse à l’entreprise « Yelen Solar » - « il s’agit de startuppers retournés au pays après s’être formés en France, dans une démarche de patriotisme économique », souligne Vincent Ledoux – la somme de 3355 € pour accompagner ce projet d’électrification de l’école du village. « On va commencer par l’éclairage du groupe scolaire puis on poursuivra en numérisant une classe », précise le Député et Conseiller municipal roncquois. « La finalité de cette opération est de faire en sorte que les Maliens puissent trouver un travail sur place, il faut revenir aux prémices du développement économique, c’est l’idée de la repatriation en faisant appel à la solidarité de notre commune. La Ville de Roncq a en effet adoptée le vote d’une subvention exceptionnelle de 3355€ à l’association du « Rotary Paris Lumières ».

Photo non disponible
DERNIERS ARTICLES
Logo Ville de Roncq
Les flux RSS RONCQ.FR
RSS Actualités : Ville / Culture / Sport / Cinéma / Economie
NOUS CONTACTER MARCHES PUBLICS RONCQ SUR VOTRE SMARTPHONE RONCQ ACTU RONCQ ACTU sur Apple RONCQ ACTU sur Android
La Ville de RONCQ sur Youtube La Ville de RONCQ sur Facebook
SUIVEZ-NOUS !
© Mairie de Roncq - 18, rue du docteur Galissot CS 30120 59436 RONCQ Cedex Tél. 03 20 25 64 25 - Fax 03 20 25 64 00