Urgences Medicales
Fog

11°C



10°C / 18°C
un_art_de_vivre
406.jpg
Auchan Drive : des courses calibrées en cinq minutes ! Imprimer Envoyer
Jeudi, 29 Août 2013 14:48
Auchandriveweb1Auchandriveweb2Auchandriveweb3Auchandriveweb4Auchandriveweb5Auchandriveweb6Auchandriveweb7Auchandriveweb8

 En 2012, en France, selon une étude de Kantar Worldpanel, 15% des consommateurs étaient clients du Drive, une nouvelle manière de faire ses courses par Internet, 24 heures sur 24. Une clientèle plutôt féminine (de 60 à 70%), plutôt jeune (plus de 80% de moins de 45 ans) et plutôt familiale (plus de 70% de couples avec enfants. Par gain de temps et pragmatisme, les « addicts » du Drive sont de plus en plus nombreux.  
Le Drive d’Auchan Roncq - parmi les 81 ouverts en France - totalise 7000 références et fédère au quotidien de 400 à 450 clients (avec un record à 720), soit 5% de la clientèle de l’hypermarché. Il emploie par ailleurs une soixantaine de salariés - essentiellement des préparateurs de commandes - un tiers à temps partiel (étudiants…) et deux tiers à temps plein (près de 5300 emplois créés par le groupe Auchan pour ses Drive, pour la plupart sans condition de diplôme et d’expérience).
On ne peut manquer l'habillage rouge du Drive d’Auchan Roncq, créé fin 2007 et planté comme un phare sur le parking. Parfaitement autonome, il vit à cent à l’heure, surtout entre 16h30 et 19h quand les coordonnateurs équipés d'un "log" sur la main (sorte de pilote numérique pour préparer les commandes dans les meilleurs délais) recensent jusqu’à 40 voitures en une demi-heure ! C’est l’embouteillage dans la fourmilière, d’où la nécessité de pousser les murs. Une extension verra d’ailleurs le jour prochainement.
« On a tous les profils de clientèle », remarque Philippe Laurent, directeur d’Auchan Roncq, « pour des prix d’achats de panier très variables dont la moyenne se situe à 75€ (sous les 70€ en magasin) ». 50% de ce panier sera principalement constitué de boissons sans alcool, de tout ce qui relève de la crèmerie (yaourts, lait, œufs…), de l’épicerie (conserves de légumes, café…).
Le challenge est permanent. Une fois la borne d’entrée franchie, le client est servi en moins de cinq minutes (3 minutes 20 de moyenne à Roncq). Il peut même vérifier sur place l’état de fraîcheur des fruits et légumes achetés. Pour les personnes à mobilité réduite, les courses sont ainsi considérablement simplifiées. Autre atout : faire ses courses au prix souhaité, sans être tenté par d’autres achats. Que demander de mieux?

 
"Dogsign" : l’architecture intérieure de prestige Imprimer Envoyer
Mercredi, 28 Août 2013 12:55
dogsignweb1dogsigneweb2

 Du côté de la pépinière Leurent, au 222 rue de Lille, se dissimule derrière une façade banalisée le bureau d’un architecte d’intérieur, Vincent Castagne. Il y a cinq ans, après avoir été salarié - il a notamment travaillé pour le groupe Vogue, les laboratoires Anios… -  il a décidé de voler de ses propres ailes en créant la SARL « Dogsign ». 
« Je me suis alors plus dirigé vers la gestion de chantier, la maintenance des travaux de décoration, la maîtrise d’ouvrage, je réalise les plans, je réponds aux appels d’offres, je suis les chantiers jusqu’à la remise des clés, mon agence d’architecture intérieure intervient à tous les niveaux d’un projet ». Et ils sont à la fois nombreux et prestigieux : du magasin Louis Vuitton de Lille à l’hôtel Bristol à Paris en passant par le restaurant doublement étoilé « Le Meurin » installé dans le magnifique cadre du château de Beaulieu, les références ne manquent pas. Ce qui ne l’empêche pas de travailler également pour les particuliers, d’aménager des bureaux ou encore des laboratoires pharmaceutiques.  
Originaire de Pérenchies, Vincent Castagne apprécie particulièrement l’environnement roncquois. « C’est plaisant de travailler à Roncq », reconnaît-il, nourrissant l’espoir de s’y installer cette fois à titre privé ! 
SARL Dogsign, 222, rue de Lille à Roncq, Tél : 06 08 07 94 16, www.dogsign.fr
 
Scalabre : une entreprise taillée dans la pierre ! Imprimer Envoyer
Mercredi, 28 Août 2013 12:11
scalabreweb1scalabreweb2scalabreweb3scalabreweb4

 Les 111 marches du perron flambant neuf de l’église Saint-Roch ont été façonnées par cette entreprise familiale depuis quatre générations. A son actif, des chantiers emblématiques comme l’escalier de la Mairie de Rosendael (en pierre de Bourgogne) ou les 870 m2 de la façade en pierre éclatée du centre culturel de Soignies, en Belgique, ou encore le dallage du musée portuaire de Dunkerque.
Tout a démarré en 1962, sous l’impulsion de Pierre Scalabre, le père de Nadine et Gérard et le grand-père de Thomas. « La poterie était la propriété de mon grand-père », se souvient Nadine Scalabre, « mon père a créé son entreprise, il y faisait cuire des tuyaux en grès destinés à l’assainissement ». Alors que l’amiante-ciment puis le PVC vont sonner le glas du grès pour la fabrication des conduites d’assainissement, Pierre Scalabre s’oriente alors vers la pierre naturelle pour réaliser des terrasses, des soubassements… 
En 1987, le fils rejoint le père et créent leur SARL. Gérard décide alors d’acheter une débiteuse pour couper la pierre qui venait principalement de Soignies en Belgique, de Bourgogne, de Carrare en Italie… mais jamais de Chine. « On découpait les tranches pour réaliser des seuils d’appuis de fenêtre, des seuils de porte, des cheminées, etc », se rappellent Nadine et Gérard.     
Depuis une décennie, la pierre bleue de Soignies est revenue au goût du jour, très prisée par les architectes. Rue de Tourcoing, au Blanc-Four, un camion de 24 tonnes est traité toutes les trois semaines. « 80% de notre clientèle sont des professionnels, une centaine de négociants de la région et de l’Aisne, ils nous demandent beaucoup de seuils sur-mesure », souligne Gérard. Aujourd’hui, Thomas, l’un des sept enfants de Nadine et Gérard, a bien préparé la relève. Après des études commerciales, il a créé en 2007 une SARL - « Lapierre-Scalabre » - pour assurer l’avenir de l’entreprise. Désormais, la découpe de la pierre est assurée par une débiteuse numérique à guidage laser. David, le salarié, continue à travailler la pierre robuste qui, à l’instar des nouvelles marches du perron de l’église Saint-Roch, continuera à traverser les siècles !
 
« Meublicity » pour louer son mobilier Imprimer Envoyer
Mardi, 27 Août 2013 16:15
meublicityweb

 Trois étudiants dont un Roncquois de l’Ecole Supérieure de Commerce de Tours ont transformé un casse-tête en concept d’entreprise novateur en France : la location de mobilier, d’électroménager et de multimédia. « On a beaucoup déménagé pendant nos études et c’était à chaque fois compliqué d’emmener le mobilier », témoigne Florent Dujardin, Roncquois de 25 ans. Il va alors s’associer avec Antoine Galano et Antonio Sansico pour créer ensemble il y a un an et demi une jeune entreprise sur le web  baptisée « Meublicity ».
Leur concept est innovant en France et il cible aussi bien les étudiants que les locataires et les propriétaires. Ils sont les seuls dans l’Hexagone à proposer une option d’achat sur la base d’un catalogue très complet (plus de 200 références). Leur bureau se situe à Roncq et leur lieu de stockage à Tourcoing pour un rayon d’emménagement se situant au Nord de Paris.
« Notre objectif est de valider économiquement notre idée et de la dupliquer à Paris », souligne Antonio Sansico. Pour cela, ils peuvent compter sur une communication très affûtée et déjà une trentaine de clients après deux mois d’activité !
Meublicity, Tél : +33 (0)6 58 55 64 30, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , www.meublicity.fr
 
Groupe Brebion : du loisir à la maintenance informatique Imprimer Envoyer
Jeudi, 22 Août 2013 15:46
brebionweb
 
 Matthieu Brebion est un passionné d’informatique depuis toujours ou presque. A 16 ans, il faisait déjà de la programmation. Mais son parcours professionnel passera d’abord par la menuiserie avant qu’il revienne à l’informatique, son vrai métier. Autodidacte, il a créé il y a un an sa première activité numérique dans l’événementiel.
Cette fois, sous le statut d’auto-entrepreneur, avec Céline Delesalle, il a développé depuis le mois de janvier trois activités qui portent son nom : « Brebion rencontre », société organisatrice de soirée speed dating, « Brebion even », société organisatrice de week-end à dominante touristique ou sportive en France (Paris, Strasbourg, Lille, Marseille, Ile d’Ouessant) mais aussi de sorties, de soirées à thème…, « Brebion info », société de maintenance informatique et de création de sites web. Pour mener à bien son projet, il a même créé son propre serveur tchat.« Nos activités sont ouvertes à tous les publics et on souhaite affiner nos formules en fonction des demandes », souligne-t-il. Depuis le mois d’avril, son site a reçu la visite de près de deux mille internautes. 
Groupe Brebion, Tél : 06 58 45 50 25 
Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  
Site : groupe-brebion.webnode.fr
 


Page 8 sur 32
separateur
separateur

Dernieres photos

Dernières vidéos

Nous suivre

RoncqActu: (actualité, infos pratiques...)
google-play app-store

RoncqEvent:
(événements, artothèque...)
google-play app-store

youtube     dailymotion-logo1

Les flux RSS Roncq.fr

RSSActualités : Ville / Culture / Sport / Cinéma / Economie

Parateger cette page sur FacebookPartager sur Facebook
separateur
separateur