15 Janvier

« Deux brèves de guerre » pour parler « Fraternités »

« Deux brèves de guerre » pour parler « Fraternités »
Les 10 et 12 avril prochains, l’écrivain pour la jeunesse Claude Demessine se rendra dans les classes de CM1 des écoles roncquoises pour échanger sur la thématique « Comment en parler ? » dans le cadre du projet « Fraternités » co-construit entre le service Education de la Ville et la circonscription Tourcoing/Roncq de l’Education Nationale. Ce temps fort s’appuiera sur un ouvrage de Claude Demessine intitulé « Deux brèves de guerre ». Ce livre offert par la Ville a été distribué le 16 janvier par le Maire, Rodrigue Desmet, accompagné de l'Adjoint à l'Action éducative, Thibault Tellier, et de la Conseillère municipale déléguée aux écoles, Claudine Zahm.
Ce livre a été distribué dans les classes concernées des écoles Jaurès, Saint-Roch, Saint-François, Néruda et Brel afin qu’il soit étudié en cours avant la rencontre avec l'auteur. C’est l’un des nouveaux temps forts de ce projet « Fraternités » destiné à sensibiliser les enfants aux enjeux de la citoyenneté. Après l’exposition présentée lors des Journées du patrimoine aux Anciennes Ecuries, la course fraternelle, ou encore la participation à la commémoration du 11 novembre sans oublier le spectacle « Mémoire d’un rat » à la salle Gérard-Philipe, ce rendez-vous plus littéraire succédera en mars à la présentation d’un film intitulé « Paroles de fraternité » et qui introduira un débat auquel participeront diverses personnalités.
Rodrigue Desmet a insisté auprès des enfants sur l'importance de la préservation de la paix et de la liberté en France, par opposition à la guerre "forcément atroce". Dans le même temps, Thibault Tellier a encouragé les mêmes élèves à lire et à se rendre à la Bibliothèque Municipale. Et, comme souvent, les écoliers ont fait preuve de pertinence dans leur questionnement ou leur témoignage. Ils ont ainsi vite compris que l'écrivain n'a pas vécu la Grande guerre 14-18. "Il la raconte pour qu'on se souvienne du sacrifice de ces hommes partis au combat", a répondu le Maire, "les histoires sont racontées au travers des yeux des enfants". Thibault Tellier a rappelé l'importance du choix d'un écrivain régional, le Nord-Pas-de-Calais ayant été occupé par les Allemands de 1914 à 1918. "Ce qu'ont vécu les Nordistes à ce moment-là n'avait rien de commun avec ce qu'ont vécu les Marseillais à la même période. Dans le Nord, les gens cherchaient à manger pour survivre en raison de l'occupation ennemie. Ce récit va vous amener à réfléchir aussi sur les préoccupations quotidiennes pendant une guerre". Nul doute que les enfants, nourris également des témoignages rapportés de leurs aïeux, auront beaucoup de questions à poser à l'auteur Claude Demessine les 10 et 12 avril prochains. (Reportage texte et photos Patrick Bonte)
DERNIERS ARTICLES