Roncq : Débat d’Orientations Budgétaires : de l’ambition et des innovations pour Roncq
Logo Ville de Roncq
Urgences Médicales Version Malvoyant
Rechercher sur le site de Roncq Separateur Login
22 Décembre
Débat d’Orientations Budgétaires : de l’ambition et des innovations pour Roncq
Imprimer
Débat d’Orientations Budgétaires : de l’ambition et des innovations pour Roncq
Lors de la séance publique du Conseil municipal du 21 décembre dernier, s’est déroulé le Débat d’Orientations Budgétaires avant le vote du Budget Primitif 2018 en février prochain. Comme l’a souligné Patrick Bossut, Adjoint au Budget et aux Finances, dans sa présentation, « le budget 2018 sera caractérisé par beaucoup d’ambition et d’innovations ».
Depuis 2001, la Ville prépare l’avenir en maintenant des efforts – pas d’augmentation des taux locaux d’imposition, maîtrise des dépenses de fonctionnement, autofinancement le plus élevé possible, remise en bon état du patrimoine municipal, mutualisation renforcée, développement du tissu économique – avec des principes bien établis. Le Budget 2018 de la Ville s’appuie donc sur un socle solide avec 4,4 millions d’euros consacrés aux investissements. De quoi poursuivre le développement de projets maîtrisés et innovants, sans obérer l’avenir avec des choix risqués.
Le très faible endettement de la Ville - réduit à 251€/habitant contre 918€/habitant pour la moyenne de la strate en 2016 - permet de mener une politique d’investissement ambitieuse, tout particulièrement en matière de patrimoine scolaire avec un large recours à l’autofinancement mais aussi en matière culturelle avec l’aménagement du Pôle de Ressources Associatives et Culturelles dans l’actuel CTM et dont l’ouverture est prévue en septembre 2019. En matière financière aussi, la Ville s’adapte aux temps contraints d’aujourd’hui : perte de la DSU (Dotation de Solidarité Urbaine) depuis le 1er janvier 2017, projet gouvernemental de dégrèvement de la Taxe d’Habitation (77% des Roncquois en seraient exonérés) avec quelles compensations, perte cumulée de la Dotation Globale de Fonctionnement de plus d’un million d’euros entre 2013 et 2018…

Ce qu’il faut retenir
 
-Stabilité des taux de la fiscalité locale depuis 2002 et qui se poursuivra jusqu’en 2020
-Perte cumulée de plus d’un million d’euros suite à l’infléchissement des dotations de l’Etat entre 2013 et 2018
-Maîtrise des charges de personnel qui représentent un peu moins de 50% des dépenses de fonctionnement, à 7 millions d’euros
-Dynamique de l’habitat neuf à Roncq, autant de constructions qui devraient bénéficier à la Ville pour environ 345 logements supplémentaires durant la période 2017/2019 (Rues de la Vieille Cour, du Dronckaert, friche Coubronne, Actival II, friche Cosyn…). Ainsi, 124 logements sont nés pour les programmes sis rues du Dronckaert et de la Vieille Cour.
-Des investissements soutenus, à hauteur de 4,4 millions d’€, avec un effort particulier porté en matière d’optimisation du patrimoine scolaire pour répondre aux évolutions actuelles : baisse des effectifs scolaires et progression du vieillissement de la population.
Ce Budget 2018 dégage un autofinancement net d’un million d’euros. Quant aux investissements, ils seront financés en priorité par l’autofinancement, sans recours à l’emprunt.

Les principaux investissements pour 2018

800 000€ pour la restructuration du CTM en Pôle de Ressources Associatives et Culturelles (PRAC), 1,1 million € pour les travaux de réhabilitation de l’école Neruda (2ème phase), 410 000€ pour divers travaux sur les sites sportifs (complexe Joël-Bats, Annexe de la salle Jules-Gilles, travaux de contrôle d’accès aux sites), 300 000€ pour le réaménagement des allées du parc Vansteenkiste, 415 000€ pour la vidéo protection qui sera opérationnelle dès février, 110 000€ pour le schéma informatique, 150 000€ pour les travaux d’accessibilité des bâtiments et la refonte des allées des cimetières, 260 000€ pour des travaux d’enfouissement des réseaux et d’éclairage public (rue du Moulin et sentier du Pellegrin en coordination avec la MEL), 250 000€ pour le remplacement des jeux de plein air et de loisirs au Bois Leurent, 110 000€ pour l’achat de matériels pour les services.
Sur l’ensemble de la période 2018/2020, le programme d’investissement continuera à être ambitieux : 2ème phase de travaux à l’école Neruda, transformation du Centre Technique Municipal en Pôle de Ressources Associatives et Culturelles.      
Le débat a été l’occasion d’annoncer l’arrivée d’un programme de logements à caractère social pour les seniors sur le site du 377, rue de Lille. « On a choisi une politique d’habitat s’inscrivant dans le renouvellement urbain, c’est une politique qui permet de maintenir à Roncq l’harmonie d’une ville à la campagne », a souligné Michel Pétillon, Adjoint à l’Aménagement urbain.
A noter aussi durant cette séance publique du Conseil Municipal une délibération portant sur la valorisation d’actifs municipaux, à savoir des espaces verts et délaissés essentiellement situés aux Chats-Huants, cédés à la Ville entre 1978 et 1980 par les sociétés "Notre Maison"et "Logicil", au nombre de 82 pour une superficie d'environ 6900 m2. Une méthodologie au cas par cas et un travail de longue haleine - une douzaine de réunions, rencontre de plus de 50 personnes… - ont permis de présenter sept projets de cession au domaine privé au prix de 45 euros le m2. Ces espaces verts datés ne correspondent en effet plus à des espaces collectifs, les plus grands d'entre eux pourraient laisser la place et de façon sporadique à quelques logements locatifs ou en accession sociale, parfaitement intégrés en étant de plain pied ou en R+1.
DERNIERS ARTICLES
Logo Ville de Roncq
Les flux RSS RONCQ.FR
RSS Actualités : Ville / Culture / Sport / Cinéma / Economie
NOUS CONTACTER MARCHES PUBLICS RONCQ SUR VOTRE SMARTPHONE RONCQ ACTU RONCQ ACTU sur Apple RONCQ ACTU sur Android
La Ville de RONCQ sur Youtube La Ville de RONCQ sur Facebook
SUIVEZ-NOUS !
© Mairie de Roncq - 18, rue du docteur Galissot CS 30120 59436 RONCQ Cedex Tél. 03 20 25 64 25 - Fax 03 20 25 64 00