07 Juin

La Brasserie Lilloise va produire de la bière au CIT

La Brasserie Lilloise va produire de la bière au CIT
Les anciens ont encore en mémoire les brasseurs d’hier - Lannoy-Tooris, Leys – implantés à Roncq. On croyait ce temps révolu jusqu’à ce qu’Olivier De Brueker, un jeune entrepreneur de 33 ans ayant fait toute sa jeune carrière dans la finance, décide de créer sa brasserie artisanale et à l'esprit convivial si cher aux brasseurs flamands et wallons.
« Le produit me plaît, la bière fait partie de ma culture », témoigne-t-il. Tourquennois de résidence, il a décidé de faire de la métropole lilloise son point de chute et son territoire de vente de sa bière dans les cafés, bars, restaurants. Après de longues recherches, il a finalement opté pour un bâtiment de près de 1000 m2 planté au cœur du CIT (24 Av. de l’Europe), là où l’entreprise VRB (Vos Réalisations en Bois) s’était installée en 2012 avant de partir à Halluin pour s’agrandir.
Il y produira ses premiers brassins en ce mois de juin, une fois que les cuves et tout l’équipement ad hoc seront définitivement installés : un moulin pour concasser le malt d’orge, quatre cuves de brassage pour réaliser des brassins de 2 m3, deux cuves de stockage d’eau froide et d’eau chaude, six cuves de 4 m3 pour la fermentation et garde, chacune d’entre elles pouvant produire 12 000 bouteilles de 33 cl.
Sa bière s’appellera « Lydéric » du nom du géant lillois et sera réalisée à partir des malts des Hauts de France et à 80% avec des houblons des Flandres, d’autres houblons plus spécifiques étant nécessaires pour enrichir la bière d’arômes aussi subtils qu’irrésistibles. Dès cet été, les bières produites seront blondes, fruitées et triples. Deux salariés sont déjà embauchés : Jonas Duquenois, un brasseur expérimenté ayant déjà travaillé dans les secteurs de Beloeil et Ath et un commercial. Histoire de redonner vie à l’activité brassicole et de renouer ainsi avec ce passé si cher aux Roncquois.
DERNIERS ARTICLES