Roncq : Florine et Nicolas Antoine investissent dans l’avenir de leur élevage laitier
Logo Ville de Roncq
Urgences Médicales Version Malvoyant
Rechercher sur le site de Roncq Separateur Login
14 Mars
Florine et Nicolas Antoine investissent dans l’avenir de leur élevage laitier
Imprimer
Florine et Nicolas Antoine investissent dans l’avenir de leur élevage laitier
A près de 36 ans, Florine vient de démissionner de son poste d’assistante marketing dans la VPC horticole pour rejoindre son mari Nicolas, 41 ans, dans un projet de développement de leur élevage. Dans ce secteur péri-urbain roncquois, rue Pasteur, ils croient plus que jamais à l’avenir de leur exploitation agricole en faisant passer leur cheptel laitier de 55 vaches « Prim-holstein » à 65, voire davantage. Ce qui nécessite la construction d’un nouveau bâtiment de 850 m2 – au lieu des 420 m2 actuels – abritant un robot de traite automatique pour développer à la fois le bien-être animal et la production afin d’atteindre chaque année 700 000 litres de lait au lieu des 450 000 actuels. Un pari sur l’avenir qui se nourrit d’une passion vouée à l’agriculture depuis des lustres.
Florine et Nicolas Antoine, parents de trois jeunes enfants, sont les descendants de familles d’agriculteurs - au moins la 4ème génération pour Nicolas. C’est dire s’ils sont attachés à leur métier comme à leur ferme flamande au carré qui se déploie non loin de l’avenue Ponthieux. Nicolas Antoine s’est installé en 2003, d’abord avec son père Jean-Marc, avant de voler de ses propres ailes dès 2005. En plus des vaches laitières, il cultive 65 hectares, 15 ha de blé, 6 ha de pommes-de-terre et le reste pour nourrir son bétail. « L’exploitation nous permet de vivre », assurent-ils, « mais cela reste compliqué pour les investissements futurs même si, bien évidemment, on veut que la ferme reste à échelle familiale ». En ligne de mire : les fluctuations du prix du lait qui seront déterminantes pour la viabilité de leur projet.
Avant de s’engager dans ce développement d’un élevage laitier, il restait à savoir si Florine et Nicolas peuvent travailler ensemble. « J’ai bénéficié d’un congé parental à la naissance de ma petite dernière qui nous a permis de s’assurer qu’on peut gérer l’exploitation à deux, moi pour la partie administrative et la traite sans rechigner à donner un coup de main à Nicolas quand c’est nécessaire, et Nicolas pour les cultures et le cheptel bovin », témoigne Florine.
Tous les deux se félicitent d’être implantés à Roncq où ils bénéficient d’une vie sociale normale avec la présence des écoles – les trois enfants fréquentent actuellement l’école Saint-Roch – des professions médicales, des commerces… « Aujourd’hui, le cheptel a bien progressé avec de jeunes bovins de quelques semaines, tout est prêt pour faire aboutir ce projet auquel on croit beaucoup », confient-ils. Pas moins de quatre exploitations sur les sept existantes sur le territoire roncquois sont gérées par des couples d’agriculteurs. Florine et Antoine ont eux aussi décidé de franchir ce pas parce qu’ils ont foi dans l’avenir de cette agriculture péri-urbaine qui est très appréciée. Le succès des ventes directes à la ferme en est une parfaite illustration. « Il reste à savoir ce que nous apportera réellement le robot automatique de traite en gain de temps mais aussi en confort de travail et en bien-être animal », s’interroge Nicolas, « le nouveau bâtiment sera plus aéré, plus clair, plus sain, plus spacieux, il sera donc mieux adapté à notre métier et à l’accueil des vaches ». 
DERNIERS ARTICLES
Logo Ville de Roncq
Les flux RSS RONCQ.FR
RSS Actualités : Ville / Culture / Sport / Cinéma / Economie
NOUS CONTACTER MARCHES PUBLICS RONCQ SUR VOTRE SMARTPHONE RONCQ ACTU RONCQ ACTU sur Apple RONCQ ACTU sur Android
La Ville de RONCQ sur Youtube La Ville de RONCQ sur Facebook
SUIVEZ-NOUS !
© Mairie de Roncq - 18, rue du docteur Galissot CS 30120 59436 RONCQ Cedex Tél. 03 20 25 64 25 - Fax 03 20 25 64 00